Ce titre pourrait paraître dramatique mais en fait pas du tout.

Cet article c’est plutôt une prise de conscience, un coup de gueule ou un secouage de puce comme vous préférez

La vie passe vite, elle ne tient qu’à un fil alors il faut vraiment en profiter pleinement.

Focalisons nous sur l’essentiel:

– Arrêtons de survoler nos vies, mais vivons là vraiment.

– Notre quotidien est fait de stress. C’est un fait, l’époque est ainsi ok. Mais laissez ce stress au travail, laissez le là où il est mais ne l’emportez pas avec vous, ne le traînez pas comme on traine un boulet à son pied.

– Limitons les pensées négatives qui nous empêchent d’avancer et nous nuisent même de manière inconsciente.

– Laissons les gens et relations toxiques de côté. Abandonnons les gens qui nous nuisent et concentrons nous sur ceux qui nous font du bien.

J’ai conscience que c’est bien plus facile à dire qu’à faire mais c’est pourtant essentiel de se recentrer sur votre bien être.

Non le travail n’est pas la vie. Votre supérieur vous mène une vie d’enfer et bien dites vous que le soir vous êtes bien plus heureux en famille autour de la table et oubliez cette personne nuisible, l’état d’humeur des autres ne doit pas vous impacter.

Vivez pour vous. C’est essentiel. Vivez pour votre famille. Vivez chaque seconde avec l’intensité qu’elle mérite.

Quand le quotidien est difficile, essayez de vous focaliser sur les petits bonheurs de la vie: un sourire de votre enfant, un mot doux, un moment de détente sous le chant des oiseaux… n’oublions jamais qu’ailleurs certaines personnes vivent des situations pires que les nôtres alors efforçons nous de ne pas donner d’importance à des pseudos problèmes qui n’en valent pas la peine.

Prenez le temps de vous centrer sur ce qui est vraiment important pour vous et chérissez le…

Cet article, je vous l’écris comme il me vient. J’ai découvert ce matin l’histoire d’une petite fille, Augustine, qui du haut de ses 4 ans s’est battu contre un cancer et a aujourd’hui rejoint les anges. Cette histoire a chamboulé mon coeur de maman comme je ne l’aurais jamais imaginé. Cette petite fille nous donne une véritable leçon de vie. Aujourd’hui je pense fort à sa famille et à cette épreuve terrible qu’ils vivent.

Alors oui cette vie est la seule que j’ai et je compte bien la vivre.

Là, maintenant, ma seule envie est de retrouver ma fille, me lover dans ses bras et lui dire à quel point je l’aime.