Bébé pleure ? Bébé est ronchon ? Les repas deviennent anarchiques, tout comme les nuits d’ailleurs… Joues rouges, fessier rouge voire à vif, une température élevée, des selles plus « molles » que d’habitude… Ne serait-ce donc pas les dents de bébé qui le travaillent ?

Il y a de fortes chances que ce soit cela, enfin chez nous c’est le cas… et ce n’est pas un cap facile à vivre (et nous n’en sommes qu’aux premières !!)

Je ne vais pas vous donner de conseils car chaque bébé est différent, vit la chose avec sa sensibilité et donc les solutions ne sont pas universelles. Je partage avec vous ce que l’on a testé, ce qui a fonctionné (ou pas). Peut-être que ça vous aidera… ou pas !

 

SOULAGER LES GENCIVES

Les anneaux de dentition :

Un indispensable chez nous. Bébé s’en sert depuis plusieurs mois déjà, quasi quotidiennement… Je crois que ça la soulage bien.

Au début, elle préférait celui qui contient du gel et que l’on refroidissait au réfrigérateur. Il est plus souple et du coup elle s’entrainait à le mordiller doucement.

Aujourd’hui, pendant les crises, elle préfère ceux qui sont bien durs et qui ne sont pas lisses. Elle peut ainsi se frotter fortement la gencive dessus. Avec celui-ci, je ne pense pas vraiment qu’elle soit soulagée mais au moins elle passe ses nerfs dessus !

 

Les gels dentaires :

J’avais mis beaucoup d’espoir dans ces gels, mais avec le temps, je me rends compte que mon bébé y est peu sensible. Nous en avons testé 3 différents :

–          Gel gingival Pranârom Prana BB pour les poussées dentaires

Ce gel est composé de huiles essentielles biologiques : Le Katafray qui a une action antidouleur, anti-inflammatoire et antalgique ; La camomille noble réputée pour les maux de dents et donc les poussées dentaires ; Le giroflier lui aussi connue pour soulager les douleurs dentaires. Un gel qui soulage les douleurs de bébé si tant est que bébé supporte son goût ! Chez nous ça s’est plutôt fini en « beurk je n’aime pas » plutôt qu’en « youpi ça me soulage » !

 

–          Gel Delabarre

Lui, ce sont les mamies de bébé qui nous l’ont recommandé ! Il n’est pas miraculeux néanmoins c’est le gel qui a le mieux soulagé bébé chez nous. Il contient de l’extrait de pulpe de tamarin connu pour soulager les douleurs dentaires.

 

 

 

–          Gel buccal Hyalugel bébé 1ères dents

Ce gel nous a été conseillé par notre pédiatre. C’est un produit médical à base d’acide hyaluronique qui « forme un film invisible souple et résistant qui exerce une action protectrice efficace ». Pas hyper efficace chez nous et il faut faire attention a bien l’administrer en dehors des biberons car il a tendances a « endormir » la gencive et bébé est plus sujet aux fausses routes.

 

 

Autres :

Il y a pleins de jouets qui permettront à bébé de se soulager les dents, les gencives en mordillant. Parmi eux on trouve les anneaux en bois, très tendance, leur dureté les rende efficaces. D’autres en plastique de toute forme, plus ou moins souples seront un éxécutoire.

Le collier d’ambre est à tester également. Je sais qu’il est très controversé car il peut y avoir un risque de stragulation. Nous, nous l’avons utilisé en le mettant à la cheville de bébé et oui je trouve que ça la soulageait un peu.

 

 

SOULAGER LES AUTRES SYMPTOMES LIÉS AUX POUSSÉES DENTAIRES

Si les problèmes liés aux poussées dentaires ne se limitaient qu’aux dents, cela serait un moindre mal. Malheureusement, ce n’est pas le cas et divers petits maux viennent s’ajouter.

Les érythèmes fessiers :

Selon l’importance de l’érythème, j’adapte la crème que j’utilise.

ð  Sur un érythème naissant, j’applique sur la peau de bébé la crème pour le change au calendula de Weleda. Elle est la meilleure crème pour le change que j’ai pu tester et soulage efficacement les premières rougeurs sur la peau de bébé.

ð  Sur un érythème installé, j’alterne entre BePanthen et Mytosyl en fonction de l’intensité des rougeurs et selon l’état des fesses de bébé.

Pour la douleur générale :

ð  L’homéopathie : Pas de secrets, c’est la camomille qui est connue et reconnue pour soulager bébé lors de ces poussées. Que ce soit avec le Camilia ou la Chamomilla Vulgaris en 9CH, il faut être régulier dans les doses et patient pour entrevoir un effet. Nous, qui croyons pourtant beaucoup en l’efficacité de l’homéopathie de manière générale, n’avons pas été convaincu par ses effets. Je pense que ça soulage bébé quand ses dents le titillent. Par contre, pendant la période de poussée dentaire, les résultats sont inefficaces.

ð  Le doliprane. Nous l’avons utilisé en dernier recours sur les recommandations de notre pédiatre pour soulager les douleurs de bébé et surtout pour lui permettre de dormir un peu.

 

J’espère que ce petit tour d’horizon sur nos méthodes pour aider bébé à passer au mieux cette étape douloureuse vous aura aidé !

Je vous souhaite par avance bon courage car ce n’est pas une période facile, ni pour bébé ni pour vous ! Ici, on en sait quelquechose 😉 et on attend les prochaines non sans appréhension !!