En parfumerie, les matières utilisées sont soit naturelles soit synthétiques.

Les matières premières (MP) synthétiques permettent aux parfumeurs d’avoir une palette olfactive élargie et donc de développer leur créativité. Cela leur permet également de faire face aux contraintes réglementaires, de stabilité ou de prix auxquelles ils sont confrontés.

Les MP naturelles restent cependant les plus magiques, celles qui nous font rêver…

En parfumerie, environ 300 MP naturelles composent les orgues des parfumeurs. Parmi elles: des fleurs, des épices, des bois, des agrumes, etc que l’on trouve sous forme d’huile essentielle, d’absolu ou de concrète.

Si je devais faire un choix parmi toutes ces MP naturelles, j’en retiendrais 6 (c’est raisonnable 6, non?!)

  • L’Absolu Osmanthus mon préféré! Une fleur blanche qui a l’odeur de la confiture d’abricot: suave, ronde, presque gourmande avec des tonalités un peu miellées. Un pur bonheur!

 

  • L’Huile Essentielle de Cardamome. Odeur de graine, frais, terpénique, montant presqu’eucalyptus, légèrement zesté. Elle se marie parfaitement à l’huile essentielle de gingembre pour plus de pétillance.

 

  • L’Huile Essentielle de Lavande. Un incontournable. Très utilisée en aromathérapie, elle revêt un caractère plus masculin en parfumerie. Grande représentante de la famille agreste, elle est essentielle dans un schéma fougère. Son départ frais, presque fruité linalyle laisse place à un côté foin, paille qui lui donne du volume. Elle donne beaucoup de caractère à une composition.

 

  • L’ Huile Essentielle de Vetyver Haïti. Famille boisée et pourtant ce sont les racines qu’on distille. C’est une matière fascinante car très facettée. Le Vetyver Haïti sent le pamplemousse frais au départ. Il a également des notes rhubarbes, un côté boisé, légèrement gras peut revêtir des accents cacahuète.

 

  • L’Absolu Benjoin. Cet absolu résulte de l’extraction aux solvants volatils de ce que l’on appelle les larmes de benjoin. Ces larmes sont obtenues après incision de l’écorce du Benjoin Styrax: un arbre d’Extrême Orient. Le benjoin est une note baumée, vanillée, très douce, très ronde, légèrement cinnamique, amandé aussi. Cet absolu est souvent utilisé dans les notes orientales ou pour adoucir les notes de fond tant dans des parfums masculins que féminins.

 

  • L’Huile Essentielle de Bergamote. A l’origine, la bergamote est un hybride entre le citron et l’orange. Énormément cultivé en Italie (Calabre), il a au début et utilisé dans Eaux de Cologne. Aujourd’hui elle est présente dans pratiquement toutes les compositions du marché tant dans les féminins que dans les masculins. La bergamote est fraîche, sucrée, légèrement pétillant avec des tonalités fruitées et zestées.

 

Voilà 6 MPs naturelles parmi mes préférées toutes dans des familles olfactives différentes avec des utilités différentes mais un même plaisir pour les narines.

Et vous quelles sont les MPs que vous aimez en parfumerie?

Laure