Tout comme son pendant  féminin Olympea, Invictus à été décliné en version « aqua », donc plus légère.
Voyons ce que cela donne olfactivement!

 

Invictus est un parfum très puissant (trop pour moi !).
Les notes ambré sec prennent le dessus et cela me dérange.
Ceci étant dit, dès le départ on peut sentir quelques notes vertes fruitées ananas qui s’accordent avec l’amertume du pamplemousse. En coeur, l’accord floral est transparent, jasminé type Hedione. Je lui trouve quelques inflexions Fir Balsam qui le réchauffent. Le fond est un mélange de boisés ambrés secs.

 

En version  » Aqua », on reste dans le même thème. Le pamplemousse est encore associé à des notes vertes mais cette fois ci l’ananas est remplacé par le birch leaf (note persil/banane), et la feuille de violette est présente ce qui permet d’aérer un peu plus le parfum. Le coeur floral transparent est enrichi par des notes marines (calone). Le fond est toujours de type boisé ambré sec.

On retrouve bien la filiation entre les deux parfums.
La surdose de notes ambrées secs est bun parti-pris qui n’est pas de mon goût (même si c’est la grande tendance actuellement) et l’ajout de notes marines dans la version « Aqua » exacerbe encore plus ce mauvais côté.

Ces parfums ne font pas parti de mes coupons de coeur mais je ne doute pas qu’ils feront parti des best-sellers !

Et vous, qu’en pensez-vous ? Aimez-vous ces parfums?

Laure