Depuis mi-mai et jusqu’au 1er octobre prochain, le musée de la parfumerie de Grasse (MIP) propose une exposition d’été intitulée « Dior, Esprit de parfums ».

Cette exposition met en avant les grands moments de la vie de Christian Dior, son immense talent de couturier et les créations olfactives les plus célèbres de la marque.

Le parcours de cette exposition se divise en 3 parties:

  • « La nature réinventée »
  • « La Lumière du Sud »
  • « Christian Dior couturier parfumeur »

 

La Nature réinventée:

C’est dans sa jeunesse que s’est construit l’univers onirique et artistique de Christian Dior. Le souvenirs des robes et parfums que portait sa mère Madeleine, la beauté des fleurs dans les jardins de leur maison familiale à Granville en Normandie vont orienter les aspirations de Christian Dior vers les métiers artistiques.

La lumière du Sud:

Amoureux inconditionnel des fleurs et du sud de la France, il passe beaucoup de temps à Caillan près de son père et de sa sœur qui l’initie aux plantes à parfum. La rose, le jasmin, le muguet n’ont plus de secret pour lui et le muguet devient même sa fleur préférée.

Dior profite de sa première collection couture en 1947 pour sortir son premier parfum Miss Dior inspiré par les plantes du pays grassois (notamment la rose) et développé par Paul Vacher. Le début d’un parcours olfactif qui va se développer et s’intensifier. On verra alors se succéder des créations, aujourd’hui de renommée mondiale, telles que:

  • Diorissimo, un soliflore muguet
  • Eau Sauvage, un incontournable toujours d’actualité
  • Dioressence, un joli chypre
  • Dolce Vita, un hymne au bonheur

Christian Dior couturier parfumeur

Dans cette partie de l’exposition, on peut découvrir les magnifiques robes Haute couture Dior qui ont servi dans ses différentes collections mais aussi celles qui ont servis aux égéries de parfum, notamment Charlize Theron pour ses différentes publicité autour du J’adore de Dior.

Autre aspect souvent négligé et pourtant si précieux, le travail d’orfèvre fait sur les flacons de parfums qui ne sont pas de simples contenants mais de véritables oeuvres artistiques.

 

 

En conclusion, une exposition très enrichissante. Au travers des différents documents mis à disposition du visiteur, on découvre la vie de Christian Dior et tout ce qui a fasciné son art ou plutôt ses arts. Couture, parfum, architecture, l’homme est un passionné et cela se ressent dans toutes ses créations. L’exposition permet aussi de ressentir les parfums et de prendre conscience de l’évolution de la formulation olfactive au fil du temps. Non seulement nous pouvons sentir les parfums connus et vendus sur le marchés mais aussi ceux plus intimistes, plus confidentiels des collections privées.