Est-ce utile de vous parler de grossesse, de mal de dos et de balnéothérapie? C’est un peu la question que je me pose depuis quelques temps et puis à bien y réfléchir, lire les retours d’expériences d’autres femmes durant la grossesse m’a bien aidé, alors qui sait, peut-être que cet article servira à l’une d’entre vous ou en tout cas vous permettra de trouver une solution à votre mal de dos!

La grossesse n’est pas une maladie, je sais bien! Mais une chose est sûre, une grossesse engendre de nombreux changements physiques (et psychologiques d’ailleurs) auxquels il n’est pas toujours évident de faire face! En ce qui me concerne, mon dos à toujours été mon poids faible depuis ma plus tendre enfance jusqu’à aujourd’hui. Le développement de bébé n’a pas arrangé ces douleurs!

Crédit photo @drolesdemums.com

L’ostéopathie comme solution?

Depuis le troisième mois de grossesse, je ressens des douleurs lombaires qui me prennent tout le bas du dos. Elles m’obligent à m’affaisser et trouver des positions qui me soulagent pour supporter la douleur. Assise j’ai mal et il en est de même allongée… en plus ma cambrure naturelle n’aide pas. Pour remédier à ces douleurs, ma première idée, validée par ma gynécologue, a été d’aller voir un ostéopathe qui veuille bien me manipuler (oui parce que tous ne veulent pas manipuler une femme enceinte!). Malheureusement pour moi, il n’a rien pu faire pour ces douleurs lombaires. Il m’a simplement donné des conseils d’exercices à faire à la maison pour détendre les ligaments du bas du dos.

Parmi ces exercices: s’asseoir droite sur une swissball et faire des cercles avec le bassin tout en gardant l’équilibre et restant bien droite. Cet exercice permet de chauffer les ligaments et donc d’atténuer la douleur, en plus il détend la zone. C’est un exercice qui s’avère efficace sur le moment mais qui n’apporte rien sur la durée.

Crédit photo @magicmaman.com

Et si la kinésithérapie / balnéothérapie m’aidaient?

Du coup, la douleur a continué et s’est diffusée dans toute la moitié basse du dos… insupportable pour être honnête. Même si je sais que cette douleur est due au fait que mon bassin s’élargisse, que mes ligaments travaillent non stop pour s’adapter au futur accouchement, il y a des jours où ces douleurs sont insupportables et fatigantes. Du coup, deuxième option pour moi: tester la kinésithérapie et plus particulièrement la balnéothérapie.

J’ai la chance d’avoir dans ma ville un cabinet de kinésithérapeutes qui ont développé un pôle de balnéothérapie. la belle aubaine!

Ma première séance a consisté à faire connaissance avec ma kiné, lui expliquer mes douleurs, les lui montrer. A partir de là, j’ai eu droit à une séance de massage à la fois pour me détendre les ligaments mais aussi pour bien sentir les points de tensions, les nœuds…

Les séances en piscine consistent, quant à elles,  à alterner les moments de détente sur les jets d’eau avec un jet spécifique pour les lombaires, un autre pour le milieu du dos et un troisième orienté sur les cervicales. Un pur bonheur parce que ça détend vraiment, ça fait un bien fou! Entre temps je faisais des exercices d’étirements. L’avantage en piscine c’est que l’on ne sent pas son poids et qu’il est parfois plus facile de faire certains mouvements.

Crédit photo @guide-piscine.fr

 

La balnéo, ma nouvelle thérapie!

J’ai parfaitement conscience aujourd’hui d’avoir eu beaucoup de chance:

  • me faire prescrire ces séances de balnéothérapie
  • Avoir un cabinet de balnéothérapie près de chez moi
  • Avoir une kinésithérapuete au top et à l’écoute

J’étais très sceptique au départ mais rapidement les effets ont été là. Je sentais, à la fin de chaque séance, que les ligaments avaient travaillés, avaient bougés, qu’il y avait eu une action efficace et ça faisait vraiment du bien; Au fur et à mesure des séances, les effets étaient de plus en plus durables, la douleurs s’estompaient même si elle restaient présentes. Du coup c’était bien plus supportable!

Au jour d’aujourd’hui, mes problèmes de dos sont sacrément amoindris par rapport au début de ma grossesse. D’autres soucis mécaniques ont pris le relais malheureusement puisque j’ai enchainé sur une pubalgie. Mais une chose est sûre, je recommande vraiment à celles qui le peuvent, de demander à bénéficier (sans en abuser bien évidemment) de séances de balnéothérapie pour les soulager. N’oublions pas que si maman va bien, bébé va bien aussi 🙂