Bonjour tout le monde

Ce matin, je vous parle des derniers romans dans lesquels je me suis plongé avec plus ou moins d’entrain!

Le Livre des Baltimore de Joël Dicker

Dans ce roman, on retrouve Marcus Goldman, célèbre écrivain que l’on avait déjà suivi dans La Vérité sur l’affaire Henri Quebert.

Marcus nous entraine dans sa vie, son histoire, sa famille, son passé. Lui, le Goldman de Montclair, celui qui a une vie banale comparé à ses cousins Hillel et Woody (alias les Goldman de Baltimore) a qui tout sourit, profite des vacances pour retrouver ses cousins et vivre un petit peu cette vie de rêves avec eux. Ils adorent se retrouver et vivre ensemble des aventures d’adolescents!

Mais entre la vision que l’on se fait de la vie des autres et la réalité, il y a souvent un fossé et de nombreux secrets de famille. C’est la succession de drames familiaux qui vont permettre à Marcus d’ouvrir les yeux sur sa famille, sur les non-dits, sur les secrets de chacun et la réalité n’est pas aussi rose qu’il n’y parait. Les masques tombent mais Marcus est-il prêt à accepter la vérité? Est-il prêt à remettre en cause ses certitudes?

Une chose est sûre, il pourra compter sur Alexandra, son amour de jeunesse!

J’ai aimé:

  • Le rythme, la diversité d’histoires de famille, la complexité des relations entre les personnages.
  • Ecriture fluide et légère, les passages descriptifs ne sont heureusement pas trop longs.
  • La morale: ne vous fiez pas aux apparences et l’argent de fait pas le bonheur… même s’il y contribue!

J’ai moins aimé:

  • Difficile quelquefois de suivre l’histoire générale puisqu’il y a pas mal de retour dans le passé.
  • Les personnages sont très stéréotypés et finalement le fond de l’histoire est très « cliché »: des amours d’amour, de lutte de pouvoir, dans un milieu confrontant une famille riche et l’autre moins aisé… on se croirait dans une comédie américaine de base.

 

Le temps est assassin de Michel Bussi

C’est l’histoire de Clotilde. Adolescente, pendant ses vacances d’été en Corse, avec ses parents, ils ont un accident de la route. Ses parents et son frère meurent dans cette tragédie. Elle en sort vivante, miraculée.

Clotilde a grandit. Aujourd’hui c’est un maman et une femme accomplie. Cette année, avec son mari et sa fille, ils partent en vacances en Corse, sur le lieu du drame. Un pèlerinage pour Clotilde et le moyen de faire prendre conscience à Valou, sa fille, ainsi qu’à son mari de l’histoire qu’elle a vécu sur cette île.

Mais voilà que Clotilde reçoit un message anonyme signé des initiales de sa défunte mère. Puis les coïncidences douteuses s’enchainent jusqu’à semer le doute dans l’esprit de Clotilde.

Est-ce le fait de se retrouver sur cette île qui lui fait perdre pied ou bien sa mère est-elle vivante?

A vous de le découvrir!

J’ai aimé:

  • Le fil conducteur du livre: la maman de Clotilde est-elle en vie ou non?

J’ai moins aimé:

  • C’est la première fois que j’ai beaucoup de mal à lire un livre de Michel Bussi. J’ai eu beaucoup de mal à rentrer dans l’histoire.
  • Je n’ai pas aimé les passages où Clotilde est ado. Elle nous écrit son quotidien à le lecteur de son journal intime avec un style trop familier, elle donne l’impression d’une ado semi-rebelle… je ne me suis pas identifiée à elle adolescente et encore moins quand elle est adulte. C’est un personnage avec un esprit un peu torturé et ça m’a rebuté.
  • Même Valou, sa fille, ne m’a pas plu, trop indépendante… en fait on a l’impression que les personnage interagissent entre eux avec distance, on ne ressent pas de véritable lien familial ou d’amour… bref c’est comme si tous les personnages étaient froids.

 

Les noyées de la Tamise A.J Waines

Juliet Grey, jeune psychologue, reçoit un étrange sms en pleine nuit lui demandant de se rendre dès le lendemain matin près d’un pont, celui de Hammersmith. Guidée par la curiosité, elle se rend sur place dès le lendemain matin mais la scène qui l’attend n’est pas forcément celle à laquelle elle aurait pu s’attendre! En effet, un petit groupe de citoyen s’est regroupé près d’un corps, celui d’une femme morte dont un détail chiffonne la psychologue. Le cadavre porte ses vêtements.

Quelques jours plus tard, un second message anonyme entrainera la découverte d’un second corps également en rapport avec Juliet.

Aidée de l’inspecteur Brad Madisson, Juliet va tenter de comprendre le lien qui la relie au meutrier. Qui est le tueur? Que lui veut-il? D’où la connaît-il? Pourquoi elle?

Juliet se retrouve prise au piège dans une histoire de vengeance qui l’obligera à se plonger dans le passé.

J’ai aimé:

  • L’histoire générale que je trouve originale.
  • Le personnage de Juliet que j’ai aimé suivre. Je me suis totalement plongée dans l’histoire tant les personnages sont simples et authentiques.
  • le rythme soutenu, les rebondissements, l’authenticité des personnages, l’intensité de certaines situations.
  • L’épilogue assez surprenant
  • L’atmosphère tendue

J’ai moins aimé:

  • Ce livre est parfait pour passer le temps pendant les vacances ou accompagné d’un bon thé. Pas de grande nouveauté dans le style général du livre; Le crescendo monte petit à petit… classique. Un style d’écriture assez classique finalement mais ça fonctionne et c’est ce que je retiendrai!

Que pensez-vous de ces livres? Avez-vous des lires à me conseillers? Quelles sont vos prochaines lectures?

Dites-moi tout!

On se retrouve en 2017 pour de nouvelles lectures!

Laure