Les bois sont des incontournables dans un parfums. Notes de fond par excellence, ils donnent de l’assise au parfum et du caractère.

P1010829.JPG

Le parfumeur, Grasse

 

Quand on parle de bois en parfumerie, on parle principalement:

  • du Cèdre
  • du Vétiver
  • du Patchouli
  • du Santal
  • du bois de Gaïac

Tous autant différents les uns que les autres, ils permettent d’apporter de la richesse à un parfum et de renforcer le sillage.

Les cèdres

Les copeaux et sciures de cèdre sont distillés à la vapeur d’eau afin d’en obtenir l’essence. Il existe différentes variétés de cèdre qui ont toutes des particularités olfactives différentes.

Le cèdre Virginie, peut être le plus connu et le plus utilisé, a une odeur de crayon à papier fraichement taillé, très sec, son odeur râpeuse et résineuse vous renvoie directement sur les bancs de l’école!

Le cèdre Texas plus gras, plus résineux que le Virginie a également cette facette sciure de bois mais plus épicée, plus facettée.

Le cèdre Chine, quant à lui, est a dominante pyrogénée. Il sent le bois fumé, le bacon, le jambon fumé et il a des facettes métalliques.

Pour finir le cèdre Atlas est sûrement le plus curieux des cèdres puisque sa dominante est plutôt sale: il sent l’urine… j’irai même plus loin car pour moi il me rappelle les toilettes sur les autoroutes… alors oui, je sais, ce n’est pas glamour mais bon faut bien appeler un chat un chat non?!!!

sciures-de-bois-de-cedre

Sciures et copeaux de bois de cèdre

 

Ces 4 variétés de cèdre sont celles principalement utilisées, bien sûr il en existe d’autres plus spécifiques utilisées avec parcimonie (comme le cèdre Alaska présenté dans l’article Nouveaux ingrédients Firmenich 2016).

De plus, je ne parle dans cet article que des naturels. Les parfumeurs ont bien évidemment accès à des molécules synthétiques qui reproduisent les notes boisées mais avec encore d’autres tonalités que les naturels.

Les vétivers

En ce qui concerne cette plante, ce sont les racines qui sont distillées pour obtenir l’essence.

2 variétés sont utilisées en parfumerie avec chacune des particularités olfactives bien différentes.

Le vétiver Haïti est très pamplemousse, boisé, gras tandis que le vétiver Java est beaucoup plus fumé, métallique, feu de bois, charbon, BBQ.

vetyver

Vétiver

 

2 utilités donc totalement différentes en formulation puisque le 1er est plus facilement utilisable, surtout en fine fragrance, il est facilement mis en valeur par les agrumes et les épices froides (cardamome, gingembre…). Le second est utilisé en général avec parcimonie car il apporte rapidement du caractère à la composition. On l’associe généralement au patchouli ou au bois de gaïac pour renforcer leur effet texturé.

Le patchouli

En ce qui concerne ce naturel, la différence de qualité réside principalement sur le pourcentage de patchoulol (ingrédient principal de l’essence de patchouli) plutôt que sur sa provenance.

L’essence de patchouli est très facettée: odeur de sous-bois, de mousse, d’humidité, de moisissure et de chocolat aussi!

feuille-de-patchouli

Feuilles de patchouli

 

Le patchouli est un ingrédient indispensable, incontournable en parfumerie, il est même essentiel dans la formulation de notes chyprées, orientales…

L’essence de patchouli est majoritairement utilisée (même si l’absolu existe aussi pour ce naturel) et est obtenue par distillation des feuilles séchées de patchouli. La qualité de l’essence réside principalement dans les techniques de cultivation, le mode de séchage des feuilles, la récolte…

Le bois de santal

Originaire d’Inde, le bois est distillé pour obtenir l’essence. Utilisé depuis l’époque égyptienne pour les embaumements, il est considéré comme un bois sacré sur ses terres d’origine.

Ce bois a une odeur bien particulière puisqu’il est lacté, doux, crémeux et selon les qualités et les provenances on peut lui trouver des facettes pamplemousse et rosée.

bois-de-santal

Bois de santal rouge

 

Parfait pour adoucir et envelopper certains bouquets floraux tels qu’un Allure ou un Beige de Chanel.

Le bois de Gaïac

Beaucoup moins mis en avant que les autres bois il a pourtant des facettes olfactives intéressantes.

bois-de-gaiac

Bois de gaïac

 

C’est un bois que l’on retrouve plus facilement dans des compositions masculines, il a une odeur de bacon, salé, jambon fumé, épicé clou de girofle (eugénol).

Il existe bien sûr d’autres bois naturels utilisés en parfumerie mais destinés a des marchés plus spécifiques. Utilisés seuls ou en combinaison, ils sont indispensables au soutien des notes de cœur. Les technologies de distillation, toujours plus avancées, nous permettent d’enlever les molécules responsables des notes olfactives désagréables ce qui permet aux parfumeurs de toujours réinventer leurs formulations.

De plus, il existe des matières premières synthétiques boisées qui permettent de soutenir, renforcer et facetter les naturels. La création en parfumerie a encore de beaux jours devant elle!

Belle journée à vous

Laure