Chez les masculins

  • Cerrutti 1881 sport (2016), le reflet d’un « homme urbain, accompli, et sûr de lui ». Cette assurance masculine est évoquée au travers d’un parfum marin, aromatique et boisé avec en tête des tonalités fruitées vertes aqueuses : melon, estragon, pamplemousse. Un cœur herbal, lavande, sauge sur un fond boisé cèdre vétiver et musqué. Bon mais pas très original !


Dans la gamme des féminins 

  • Patchouli Blanc EdP de Réminiscence (2015)… un parfum « chaud et sensuel », là il n’y a pas de doutes ! Très oriental boisé, on peut sentir le bon patchouli bien puissant complétement habillé par les baumes : benjoin, tolu et l’ambréine. Quelques notes gourmandes se font aussi sentir : vanille, chocolat et praline. Le cœur floral est poudré et irisé, on a même un effet Guerlinade. Ce parfum est très lourd, très caractéristique, très segmentant à mon avis.

 

  • Modern Princess de Lanvin (2016) ou le parfum pour princesse adolescente. Un fruité musqué simple et épuré. Pomme verte juteuse, cassis, framboise, rose, muguet, caramel et muscs. Un accord presque technique tant il me fait penser à un parfum pour gels douches.

 

  •  So First de Van Cleef and Arpels (2016). Très orangette sur le départ, amandé, aldéhydé, bois de rose. Une certaine amertume se dégage : le pamplemousse peut-être. Le fond est cuiré, animal, poudré. Je ne suis pas convaincue par l’accord…

 

  • Live Irresistible Givenchy EdT (2016). J’ADORE !!!! Un floral fruité gourmand frais, moderne, féminin, chic, un peu impertinent… une superbe composition de Dominique ropion (IFF). Poire juteuse, dragée, sucette à la cerise en tête avec du caramel et de la framboise pour encore plus de gourmandise. Quelques notes de baies rose sur un cœur rose, violette, lactonique (pêche) et un fond musqué : l’accord parfait !

 

  • So Sweet de Lolita Lempicka (2016), une composition fruitée chyprée moderne. Le départ est fruité gourmand dragibus, mandarine, fruits rouges, framboise, pomme. Le cœur rose / iris est soutenu par un fond ambré, cashmeran, patchouli et musqué. Dans la tendance mais sans plus…

 

  • Omnia Paraiba Bulgari (2015) ou la délicatesse d’un parfum d’été composé de tubéreuse, poire, pamplemousse, pêche, fruit de la passion, notes oranger sur un lit de muscs. Simple et frais, idéal pour les périodes d’été.

 

  • Mon Paris YSL (2016) un chypre fruité gourmand pour les « amants terribles ». Poire, rose, oranger, poivre, praline se fondent sur le patchouli associé au labdanum, aux muscs et à la framboise. Étonnante note champagne en tête (lie de vin / tagète) et un effet fruit sec: filbertone en coeur. Petit hic, je lui trouve des points communs avec le Coco Mademoiselle de Chanel ainsi que le Womanity de Mugler… dommage.

 

Bonne journée à vous tous!

Laure